Paris et la Seine : une poésie urbaine en deux-roues

Paris

Paris au fil de l’eau, au gré des gracieux méandres de la Seine, Paris déroule le spectacle de ses palais et de ses hôtels particuliers, de ses gares, de ses jardins et de ses églises. Habillée de lumières changeantes selon les saisons, la Seine, la plus belle avenue du monde, nous invite à remonter le temps.

Notre pays reste une nature extraordinaire à observer, en ce cas, régalons-nous ! À vélo, les plus merveilleuses excursions sont créées pour notre joie ! Les réseaux sont tout à fait fléchés et la plupart du temps avec des “garanties” de bonne circulation cycliste. On recense des voies cyclables, des routes sans trafic motorisé, des réseaux “épargnés”…

Paris la belle se renouvelle

Paris, dont le nom date des Gaulois, conserve un riche patrimoine de son passé médiéval comme en témoignent les rues tortueuses du quartier latin et les chefs-d’œuvre d’art gothique que sont la cathédrale Notre-Dame et la Sainte-Chapelle. La capitale s’est embellie de palais, de places et de jardins sous les règnes successifs des rois de France et son influence culturelle sur les pays voisins n’a cessé de croître. Depuis la prise de la Bastille, le 14juillet 1789, Paris incarne la Révolution française.

Rénovée par Georges Haussmann, préfet de la Seine, de 1853 à 1870, la ville acquiert son apparence actuelle avec ses larges avenues bordées d’arbres et d’immeubles en pierre de taille dotés d’un balcon filant au cinquième étage, ses gares, ses théâtres et ses parcs fleuris. Considérée alors comme la capitale culturelle et gastronomique de l’occident, Paris devient au début du XXe siècle celle de l’élégance, des arts et des divertissements. Les quartiers de Montmartre, Montparnasse, puis Saint-Germain-des-Prés accueillent les peintres, les écrivains et les musiciens du monde entier… Les plus grands architectes y construisent des bâtiments innovants. Paris, la ville la plus visitée dans le monde avec près de 30 millions de visiteurs par an, fascine toujours !

La dame de fer

Construite par Gustave Eiffel pour le centenaire de la Révolution française à l’occasion de l’Exposition universelle de 1889, la tour Eiffel, le symbole de Paris, atteint 324 mètres au sommet des antennes. Devenue un observatoire scientifique et un relais de télécommunication, elle échappa à sa destruction initialement prévue en 1909. Éclairée par 10000 becs de gaz à son inauguration, depuis 2000 elle scintille de 20000 feux toutes les heures.

Flâner dans Paris

Commençons par un grand classique mais à ce niveau-là assez incontournable voire obligatoire. Mais on ne peut littéralement pas venir à bout des lieux qui font la richesse et la diversité de Paris. S’il s’agit de votre première fois, il est évident que vous devez vous concentrer sur les monuments emblématiques de la capitale. Bon, pour être honnête vous allez devoir pas mal marcher ou si vous aimez le vélo, la solution pour passer une bonne journée sans fatigue sera le vélo électrique.

Après, si vous connaissez déjà un peu Paris, vous pouvez partir en exploration quartier par quartier (et s’il ne fallait en choisir qu’un seul, ce serait Le Marais).

Visiter des musées gratuits

Aller à Paris et ne pas visiter au moins un de ses musées serait presque criminel. II faut dire qu’il y a de quoi faire et qu’on a pas mal de rock stars en rayon : Le Louvre, Le musée d’Orsay, Beaubourg pour les têtes d’affiche, mais pour le reste il y en a vraiment beaucoup et pour tous les goûts. L’avantage c’est que si vous avez moins de 26 ans et/ou êtes étudiant européen, les musées nationaux sont entièrement gratuits. Pour le reste du commun des mortels c’est un peu moins le cas.

Mais ne désespérez pas ! II existe des solutions comme le 1er dimanche de chaque mois où les musées sont entièrement gratuits et aussi lors des journées du Patrimoine (prévoir un réveil très matinal parce que vous n’êtes pas le seul à avoir eu cette idée). II existe également des musées dont l’accès aux collections permanentes est entièrement gratuit, comme le musée d’Art Moderne, le musée Cognacq Jay, les maisons de Victor Hugo et de Balzac… Retrouvez la liste complète sur paris.fr. Qui a dit que la culture devait être payante ?