Les accessoires indispensables pour cuisiner

Pour bien cuisiner, il n’est pas nécessaire d’avoir les ustensiles les plus performants et les plus coûteux. Cependant il est indispensable d’en posséder quelques uns pour mener à bien les préparations et pour ne pas attendre que l’un d’eaux se libère pour continuer la préparation de son repas.

La coutellerie pour cuisiner

cuisinerLes couteaux

  • 2 petits couteaux d’office qui coupent bien (lame pointue d’environ 6-7 centimètres),
  • Un petit couteau à lame scie,
  • Un important couteau qui coupe (lame importante et épaisse de plus de 15 centimètres),
  • Deux couteaux moyens qui coupent (s’il vous plait : ayez également un fusil aiguiser à l’intérieur de votre tiroir),
  • Un couteau plus important avec des dents (c’est bien adapté pour le pain) (et si quelqu’un à l’intérieur de la maison devait faire du bricolage, dénuder des fils électriques, couper des câbles… Il emploiera son propre instrument dédié, cependant, surtout pas les couteaux de cuisine… Le couteau qui a perdu sa pointe à l’intérieur d’une vis ou celui qui s’est fait une dent ou le fil sur un câble est moins utile par la suite pour la cuisine),

Les accessoires coupants

  • Un éplucheur (pour pomme, patates, carottes, courgettes)
  • Un zesteur (ou une petite râpe à peine épaisse qui zeste les agrumes et râpe des choses exotiques telles que l’ail ou le gingembre…),
  • Au moins une planche à découper. Car les couteaux qui tapent contre le marbre, forcément par la suite ils finiront par être émoussés. Alors pour repousser l’instant d’appeler le rémouleur… La planche à découper en verre paraissait une excellente proposition extrêmement hygiéniste, cependant finalement pas tant que l’on pensait, en ce qui concerne la préservation du fil des couteaux. Faut-il la choisir en plastique ou en bois ? Lorsque vous coupez des ingrédients dessus, il y aura forcément quelques particules qui s’intégreront à vos produit. À vous de voir si vous préférez avaler de la cellulose ou du polypropylène. Il est plus aisé de laver réellement du plastique que du bois (plus poreux). Nous vous recommandons en tout cas de bien la laver entre chaque ingrédient que vous tranchez, en particulier si vous coupez du poulet cru. Ceci empêchera de transmettre d’éventuelles « salmonelles » votre salade verte. Il y a aujourd’hui des planches souples en polypropylène qui permettent de verser aisément des ingrédients coupés à l’intérieur d’un plat sans en faire tomber tout autour. La meilleure manière de ne pas avoir à se laver, c’est d’empêcher de se salir !

Casseroles diverses

cuisinerLes casseroles

  • Quatre gamelles avec leurs couvre-plats suffisent amplement. Prenez-les avec des manches amovibles, ceci prend énormément moins de place pour ranger et ceci implique aussi qu’elles s’emboitent les unes à l’intérieur des 2 manches suffisent. Les choisir en métal plutôt qu’émaillées, c’est moins fragile et ceci se récure mieux, le jour où vous laissez brûler quelque chose dedans,
  • Un petit couscoussier, qui vous permettra de cuisiner et faire cuire les pâtes car c’est suffisamment haut. Il est également utile pour les veloutés, les asperges, etc. Son panier vapeur pourra vous relayer également pour faire cuire quelques spécialités glanées auprès des chinois, par exemple… Ou alors des crevettes, des brocolis en petite dose. En plus (nous avons bien dit un petit couscoussier, ceci dit, ça dépend de la taille de la maisonnée) le panier vapeur est couramment adaptable et pourra se déposer sur une autre gamelle,
  • Une marmite en fonte ou bien une cocotte-minute sera prise en fonction des habitudes acquises familialement,
  • Un important poêlon,
  • Un petit poêlon à tout faire,

Les ustensiles pour griller

  • cuisinerUne sauteuse (pour tout ceci, il y a en périphérie des villes importantes un important magasin bleu et jaune qui en vend d’excellentes qui sont extrêmement résistantes),
  • Une poêlon crêpes. Il ne servira que pour les crêpes/pancakes/blinis, les omelettes et les œufs. Il ne connaitra que la pelle en nylon ou les accessoires en bois, la fourchette et le couteau ne feront pas sa connaissance. Alors il durera plus longtemps. Si vous êtes soigneux et si vous possédez, comme recommandé, une pelle en nylon, vous pouvez également faire des œufs sur le plat… Débordants de beurre fondu. En principe, les gamelles et poêlons auront des tailles standards avec des diamètres augmentant de 2 centimètres en 2 centimètres et des couvre-plats correspondants. Les couvre-plats en verre paraissaient une excellente proposition… Pour permettre de voir ce qui cuit sans avoir la nécessité de le soulever. Cependant, ils auront un gros défaut : ils se cassent en tombant par terre. Choisissez plutôt des couvre-plats en métal, et si vous souhaitez en limiter le nombre, optez pour les « tailles universelles »… Elles pourraient s’adapter à un certain nombre de gamelles.

Pour plus d’informations, le site ta-cocotte.com vous apportera tous les éléments que vous attendez pour bien cuisiner !